Atelier AÔI > Le blog > Japanese lifestyle > La Saint Valentin « made in » Japan

Alors donc, bientôt la Saint Valentin, la fête des « Zamoureux », du rouge en veux-tu en voilà, des gros cœurs, des petits cœurs, des roses et des déclarations d’amour… je dois avouer que je ne suis pas très fan… Beurkkk

Mais, il y a quelques semaines de cela j’ai participé à une conférence sur les “codes culturels japonais » (Eh oui, formation continue oblige). Je dois reconnaître que jamais je n’aurais eu envie d’écrire un article sur le sujet si cette formation ne m’avait pas fait découvrir comment elle était fêtée au Japon!

Une fois de plus les japonais ne font pas les choses comme tout le monde. Ils déclinent cette fête en 2 étapes, à un mois d’intervalle :
Le 14 février, les femmes ouvrent le bal et offrent des chocolats aux hommes… Oui AUX hommes ! Pas seulement à 1 homme mais à plusieurs. Je m’explique :
Chaque femme a la possibilité d’offrir 2 types de chocolat.
=> Le giri-choco ou chocolat de « courtoisie », aux hommes qu’elle côtoie au quotidien, dans le cadre de leur travail notamment. Le chocolat est acheté dans les grands magasins, les supermarchés, et il a plutôt valeur de politesse.
=> Le honmei-choco que l’on traduit en « chocolat du favori » (ou chocolat du cœur-véritable) est quant à lui offert par la japonaise à l’homme qui compte le plus à ses yeux. Elles choisissent alors un « beau » chocolat, la boîte en cœur, les chocolats de marque et le « must », est de les faire soi-même ! Made by Heart !
La Saint-Valentin, serait pour la femme japonaise, soi-disant trop timide, une occasion de déclarer ses sentiments à l’homme aimé, mais aussi de dire à son boss, son prof, son frère, un ami qu’on les apprécient.
Bon par ailleurs, côté business, environ 10% des ventes annuelles de chocolat se font à cette occasion.. !

Et la seconde étape me direz-vous ?
Un mois plus tard, le 14 mars à la « White Day », l’homme qui a reçu un chocolat, doit offrir un cadeau (d’une valeur 2 à 3 fois supérieure à celle du chocolat reçu, hein !). En général des bonbons, mais il peut s’agir de chocolats, de cookies, de fleurs, guimauves ou plus (bijoux, lingerie ?) selon le degré d’appréciation ! Je t’aime, un peu, beaucoup, etc.
Une question me taraude l’esprit tout de même ? Et s’il n’y a pas réciprocité? Si le cœur de l’homme est déjà pris ailleurs ?
Je me suis donc tournée vers mon experte personnelle ;). Au Japon aussi, on peut se prendre un « râteau » comme on disait à notre époque. Mais les Japonaises sont pleines de ressources, ce n’était pas un honmei, mais un giri-choco !!! (et elles pleurent en silence mais en sauvant les apparences).
La Saint-Valentin est donc une très bonne occasion pour les Japonaises de déclarer sa flamme tout en brouillant les pistes. Aux messieurs de décoder et d’agir ! 

Je ne vais pas me lancer dans une recette de chocolats maison-je ne suis pas spécialiste- mais si vous voulez déclarer votre flamme, offrez-lui des fleurs tout simplement ….. Enjoy !

Partager