Atelier AÔI > Le blog > AÔI découvertes > 🍙 Les Onigiris, bien plus qu’un simple encas 🍙

Je pense que les fans de mangas ou d’animations japonaises ont dèjà vu des héros manger avidement ces mets triangulaires. Ce sont des boulettes de riz appelées Onigiris ou Omusubis.

Ce ne sont pas de simples boulettes. La plupart des japonais vous dirons que c’est leur plat préféré, leur nourriture de l’âme (traduction littérale de SOUL FOOD) voire leur ultime souhait avant de partir dans l’au delà… Vous l’aurez compris,  l’onigiri est primordial pour les japonais!
Ces mets, conçus pour permettre de manger aisément du riz lors des sorties, sont l’équivalent du sandwich pour les français… cela étant dit, je ne pense pas que les sandwichs soient le dernier repas que vous souhaiteriez manger sur terre! 

En fait, l’onigiri intervient tellement tout le temps depuis notre enfance, dans les déjeuners scolaires que les mères cuisinent avec amour tous les jours, dans les bentos de fêtes, dans les pique-niques lors d’évênements festifs comme lorsque les cerisiers sont en fleurs (HANAMI), et même en goûter pour combler un petit creux de la mi-journée, que les japonais en ont un attachement aussi émotionnel.

 

 

Je pense que les fans de mangas ou d’animations japonaises ont dèjà vu des héros manger avidement ces mets triangulaires. Ce sont des boulettes de riz appelées Onigiris ou Omusubis.

Ce ne sont pas de simples boulettes. La plupart des japonais vous dirons que c’est leur plat préféré, leur nourriture de l’âme (traduction littérale de SOUL FOOD) voire leur ultime souhait avant de partir dans l’au delà… Vous l’aurez compris,  l’onigiri est primordial pour les japonais!
Ces mets, conçus pour permettre de manger aisément du riz lors des sorties, sont l’équivalent du sandwich pour les français… cela étant dit, je ne pense pas que les sandwichs soient le dernier repas que vous souhaiteriez manger sur terre! 

En fait, l’onigiri intervient tellement tout le temps depuis notre enfance, dans les déjeuners scolaires que les mères cuisinent avec amour tous les jours, dans les bentos de fêtes, dans les pique-niques lors d’évênements festifs comme lorsque les cerisiers sont en fleurs (HANAMI), et même en goûter pour combler un petit creux de la mi-journée, que les japonais en ont un attachement aussi émotionnel.

 

 

J’ai moi-même ce lien affectif avec l’onigiri bien que j’ai grandi en France. Il représente pour moi un souvenir attachant, celui de ma grand-mère que j’allais visiter une fois par an pendant les vacances d’été. Ce petit mets, elle me le préparait chaque matin en même temps qu’une soupe miso, un oeuf au plat avec des quartiers de tomates sur le côté. Elle ne se posait aucune question sur mes préférences, pas de céréales, de tartines ni de bol de chocolat chaud. Les énormes boulettes qu’elle confectionnait en mode pilote automatique dans ses petites mains toutes rondes, fière de me dire que le riz venait de sortir du cuiseur, avaient la douceur du riz et le salé génialement dosé.

Fourrés au gré de ses humeurs avec un petit ingrédient salé ou un peu acide que je découvrais avec surprise, je les dégustais paisiblement, au milieu de sa caverne d’ali-baba, sa petite cuisine désordonnée qu’elle ne quittait presque jamais, l’écoutant parler du temps qu’il fait, de la saison, de sa machine à cuire le riz, de tout et de rien à la fois, avec sa vive voix toujours enjouée.
Mamie japonaise et la saveur des onigiris sont les meilleurs souvenirs culinaires de mon enfance !

Si Vous aussi vous souhaitez faire découvrir un plat unique et exotique à vos enfants ou petits-enfants pour un souvenir mémorable? Essayez les onigiris ^^ !

Et pourquoi pas créer votre propre recette  ? Ou des formes différentes !

Maintenant que vous en savez un peu plus, lancez-vous ! RDV dans la rubrique « Nos cours » si vous souhaitez tenter l’expérience avec nous !

Partager
tristique facilisis dolor. Aliquam venenatis id,